Vos dons sont les bienvenus !
CH20 0076 7000 T031 3088 3
mercredi 7 août 2013

7.8.13
Encore un article (24 Heures) qui révèle encore une fois l'insondable vacuité conceptuelle du Groupe pour une Suisse sans armée (GSsA). Intéressante cette bataille de chiffres: pour les opposants à l'initiative on parle factuel en essayant d'expliquer pourquoi les autres modèles sont inadaptés. Mais en face, on n'a que des gens qui utilisent ces chiffres (pas toujours fameux il est vrai) dans un but unique: abolir l'armée. L'améliorer n'entre bien sûr pas dans leur plans.
 
Le premier débat "de quelle politique de sécurité a besoin la Suisse?" est simplement foulé au pied. Navrant mais pas surprenant. Pour les tenants d'une Suisse forte, cette initiative doit être comprise comme une bonne occasion de commencer ce débat avec responsabilité puisqu'un nouveau rapport de politique de sécurité est en chantier et sera présenté à fin 2014.

VEG