Vos dons sont les bienvenus !
CH20 0076 7000 T031 3088 3
vendredi 16 août 2013

16.8.13
Quel bonheur que de lire Mme Brunner ... qui se trompe de débat ! Car en effet, titrer "Pour la liberté de conscience" alors même que nous avons un service civil qui permet à chacun de choisir la manière dont il va servir, ... c'est vraiment avoir (pardon Madame) une guerre de retard. Re-pardon, ... deux guerres de retard, car le service civil (déjà ouvert à tous) ne sera pas renforcé. Non, Madame, il sera même liquidé puisqu'il dépend étroitement de l'obligation militaire de servir (cf. explications du Conseil fédéral) et que l'initiative le ettra lui aussi à la merci de la volonté défaillante de citoyens toujours plus dévorés par l'égoïsme ambiant.



































Poursuivons l'explication de texte : comparer pêle-mêle des armées professionnelles et de conscrits, sur des continents différents, donc fatalement avec des menaces différentes, donc des stratégies et des doctrines différentes (les canadiens font presque exclusivement des engagements hors de leur frontières, s'alignant qui plus est fréquemment sur les USA), c'est vraiment faire peu de cas des faits et oublier en passant toute analyse.
 
Cerise sur le gâteau, Mme Brunner nous démontre que de nombreux socialistes pourraient aussi apprendre à lire. Car on constate en effet que si de nombreux camarades savent écrire, ils sont largement perfectibles en termes de compréhension de texte.
 
Voyez plutôt ! Mon meilleur ami s'appelle Google et je lui ai demandé "Wie gross ist die Armee Österreich". Zélé comme jamais Google me dit, "va voir sur Wikipédia" et là je découvre, oh stupeur!! que l'armée de nos voisins dispose d'un peu plus que de 27'000 hommes et même d'une réserve de mobilisation de près de 945'000 hommes. Oui vous avez bien lu, c'est presque 1 MILLION que les autrichiens seraient prêts à mobiliser au total en cas de nécessité. Et pour la partie active, il y a même une infographie qui montre que nos deux armées sont comparables en terme de soldat par millions d'habitants.
 
Je n'ai aucun problème avec des avis différents, mais on peut attendre de nos opposants qu'ils fassent au moins l'effort de venir avec des données correctes! Cessons svp. de répéter sans les vérifier les âneries du GSsA !

Gérald Vernez
Président CrdC



A