Vos dons sont les bienvenus !
CH20 0076 7000 T031 3088 3
vendredi 30 août 2013

30.8.13
Avant hier, Jean-Jacques Langendorf dénonçait à Granges-Paccot les exploits journalistiques de MM. Lang et Hug dans le Monde durant l'été 2012 et hier, un de nos amis a fait une autre découverte sur le site du "Berliner Umschau" où trône un article relatant la votation prochaine du 22 septembre sur l'obligation de servir.
 
Qualifier cet article ou le site qui l'héberge serait pure perte de temps, mais l'article est tout de même intéressant, car à travers la panoplie habituelle des arguments flottant entre anarchisme de bas étage et antimilitarisme primaire, on y découvre une action inconnue dans le camp du NON : aller pleurer dans les pays voisins. Encore un effort et on arrive à la demande d'asile ...!
 
Car il ne faut pas avoir fait "mat sup" pour comprendre que l'auteur est un suisse ou que le contenu a été très fortement soutenu par un suisse et qu'ainsi quelqu'un de chez nous essaye de prendre le reste du monde à témoin pour dénoncer l'effroyable, l'abominable habitude de ces suisses qui apprennent à leurs jeunes à tuer...!
 
Le GSsA aurait-il donc une stratégie internationaliste de dénigrement systématique de sa propre patrie? Juste pour se faire l'armée ? Cela semble être le cas. Certains ont été par le passé accusés de sorcellerie et passés au bûcher pour moins que ça. On retiendra juste l'extraordinaire image qu'ont ces personnes d'un Pays qui leur a tout donné. Pas joli, joli !
 
En temps de guerre, de tels agissements seraient assimilables à de la trahison. Et comme on ne parle pas ici de la taille des vers de terre pour la pêche, mais de la défense de notre Pays, osons qualifier de tels actes comme constitutifs d'actes de trahison et les dénoncer.
 
VEG