Vos dons sont les bienvenus !
CH20 0076 7000 T031 3088 3
mercredi 14 août 2013

14.8.13
Quelques lectures d'intérêt :
  • Les Observateurs : dans son article "Obligation de servir. Contraire à l’esprit libéral: et alors?", Pascal Décaillet écrit "...un Etat, ça passe par des sacrifices. Ca passe par le renoncement au mythe de la totale liberté individuelle. Et la somme de ces renoncements, de ces sacrifices, constitue une part de notre trésor commun". Il fait le même raisonnement que celui que nous avons développé sur ce site mais avec un certain panache. Relevons-le.
  • L'Express : comme beaucoup de médias l'Express titre "Jean Ziegler à nouveau proposé par la Suisse pour un poste à l'ONU". Quand on sait combien ce Monsieur a vomi sur notre Pays, cette proposition suisse est très, très surprenante. A-t-on perdu le Nord et le bon sens à Berne ? Le proposer, c'est en faire un ambassadeur de la Suisse. Ceux qui se souviennent de son insupportale charge contre sa propre Patrie dans "La Suisse, l'or et les morts" paru en 1997 apprécieront. Même Wikipédia nous rappelle que ce monsieur sent le soufre "En 2011, WikiLeaks a diffusé des documents envoyés depuis dix ans par les responsables du Programme alimentaire mondial (PAM) au Secrétaire général de l'ONU concernant « l'incompétence et les agissements politiques » de Jean Ziegler. Selon les dirigeants du PAM, l'action de Jean Ziegler aurait entravé la lutte de l’ONU contre la faim. Selon le journaliste Philippe Barraud (écrivain) « les engagements politiques d'extrême gauche de Jean Ziegler, et ses attaques constantes contre les États-Unis, compromettent manifestement les efforts du PAM pour lever des fonds ». Un extrémiste de gauche est-il un bon ambassadeur pour la Suisse...? Qu'il soit permis d'en douter et de s'offusquer de ce choix inadmissible.
  • Le Temps titre sur son site "Les meilleures cartes du monde" (par Yves Petignat), rappelant comment l'art (il n'y a pas d'autre mot) de la carte est né en Suisse. Ceux qui ont l'habitude de voyager et d'utiliser les cartes des autres pays savent d'ailleurs apprécier l'incomparable qualité des nôtres. Et que serait la montagne sans le Général Dufour? Un officier de milice qui a inventé la cartographie et ainsi permis à chacun de découvrir la montagne, de l'habiter, de la sécuriser. Dans l'article il est aussi fait mention du travail permanent de mise à jour, notamment suite à la modification de topographie survenue à Randa après la catastrophe de 1991 ou 33 millions de mètres cube de roches se sont écroulés. Au fait, savez-vous qui a porté secours à la population? L'armée de milice et (entre autres) la cp III de l'ER inf mont 210 et l'ER du Génie de Brugg qui a construit un pont flottant pour relier Zermatt et Täsch au reste du monde. Pour sauvegarder les intérêts de la population et de l'économie locale, des centaines de citoyens en uniforme (romands et alémaniques conduits par le col EMG Pius Segmüller qui deviendra plus tard aussi conseiller national, vive la milice !) ont travaillé près d'un mois plus de 15 heures par jour dans des conditions difficiles et dangereuses. Qui d'autre le ferait, sinon l'armée?
 
 
VEG