Vos dons sont les bienvenus !
CH20 0076 7000 T031 3088 3
mercredi 4 septembre 2013

4.9.13
La lettre de lecteur ci-contre, parue hier dans 24 Heures laisse... perplexe. Burlesque ces dames? Faut-il comprendre que leur avis aurait moins de valeur que d'autres? Faut-il comprendre que quand on est femme, on est par nature opposée à l'obligation de servir et à l'armée?

Ceux qui ont la chance de côtoyer les personnes raillées par ce lecteur savent qu'elles n'ont rien à envier aux hommes en termes d'engagement au profit de notre collectivité. Certaines des dames de FPS luttent depuis plus de 20 ans pour que la politique de sécurité soit un thème compris et connu de la population. Certaines ont occupé de haute fonctions professionnelles dans la société. Elles n'en font pas mention, car elles sont au-dessus de cela.

Ce Monsieur dénoncerait-il avec la même véhémence toutes les femmes qui luttent pour l'initiative? Etre pour ou contre l'armée n'a rien à faire avec le nombre de jour de service, mais avec des convictions. Et il se trouve que les dames moquées par M. Zweiacker savent étayer leurs convictions avec une connaissance supérieure du sujet, au contraire de la représentante du GSsA qui a paradé sur Infrarouge ce soir et qui manifestement ne savait pas de quoi elle parlait. Il y avait même un petit goût de pathétique à la voir lire ses slogans et débiter ses vérités. Qu'est-ce qu'on peut être gonflé à 20 ans....!

Les reproches qui sont fait à MM Amaudruz et Moret ainsi qu'aux dames de FPS sont à tout point de vue particulièrement déplacés. C'est un coup de chapeau qu'on leur doit et pas un procès d'intention comme se le permet en conclusion ce Monsieur.
 
Très petit M. Zweiacker. Vraiment très petit !
 
VEG