Vos dons sont les bienvenus !
CH20 0076 7000 T031 3088 3
jeudi 5 septembre 2013

5.9.13
Un article du Tagesanzeiger mettait hier nos amis Jurassiens en queue de peloton pour le nombre de jeunes citoyens faisant leur service militaire. Rendez-vous compte, que 49%! Honteux! Mais c'est comme la discussion à Infrarouge où Mme Mamarbachi assénait son (on résume) "en 1985 il y avait 91% qui faisaient du service militaire contre seulement 61% aujourd'hui ".

Graphique montré à Infrarouge (04.09.21013)

 
De la malhonnêteté intellectuelle et rien d'autre? Ou simplement de l'ignorance? Car dans ces deux cas, les personnes qui jouent avec les chiffres font preuve de cécité sélective ou (au moins) sont mal informées.
 
Comparer l'année 1985 à 2012 pour montrer un gouffre? D'accord, mais faisons l'exercice de manière correcte !
 


Tableau CRDC sur la base des informations
complètes (05.09.2013)
 

Alors oui la différence est significative:  10%. tout de même. Mais quand on compare 1985 à 2012 (près de 30 ans nous séparent), on ne peut être qu'étonné de l'extraordinaire stabilité de notre système. Car entre deux il y a eu un changement de paradigme avec le partage des effectifs entre le service civil et la protection civile. Opposer 65 et 91% pour en faire du catastrophisme et ensuite traiter le système de dépassé, c'est la tactique habituelle. On compare des pommes et des poires, simplement en oubliant d'additionner des chiffres. On est donc très loin de l'interprétation que pouvait en tirer le téléspectateur moyen ne disposant pas des vrais chiffres. 
 

Graphique Tagesanzeiger (04.09.2013)

Passons au Tagesanzeiger. Voilà un joli graphique qui montre une dure réalité: presque tous les romands sont en queue de peloton des astreints au service militaire. Haro sur les jurassiens qui ne sont que 49% à faire leur service. Et donc haro sur un système qui a fait faillite. On se calme! Car voyez-vous les petites barres grises à côté des vertes? C'est la protection civile. Alors on a repris le graphique et superposé les barres.


Graphique retraité par le CRDC (05.09.2013)

D'abord on voit que les jurassiens ne sont pas ces tire-au-flanc dont on aime se moquer (ils sont 6ème avant-dernier), mais surtout que les chiffres d'astreinte par canton ont un visage beaucoup plus rassurant dès lors que l'on considère le service militaire ET le service de protection civile. Et il y a même encore un canton qui atteint 90%.
 

Alors OUI le système perd globalement trop de jeunes en route, OUI beaucoup ne font pas leur part de solidarité, OUI, .... OUI , .... Mais encore une fois, il s'agit d'améliorer le système et pas de le liquider. Et que l'on nous montre quel pays existe encore en Europe, où  près de 80% des jeunes hommes servent leur patrie comme le font les Suisses!
 
Et ce serait pour remplacer par quoi? A oui, on oubliait le but ultime du Groupe pour une Suisse sans Armée ! Un moment d'égarement certainement !
 
VEG