Vos dons sont les bienvenus !
CH20 0076 7000 T031 3088 3
jeudi 16 janvier 2014

16.1.14
La société neuchâteloise Orolia Switzerland SA a remporté un contrat d'une valeur de CHF 8 millions attribué par le fournisseur de matériel de défense, de sécurité et d'électronique spatiale Selex ES, une société du groupe Finmeccanica. Selex ES construit également le radar, le système de détection et de poursuite à infrarouge (IRST) et le système d'identification ami-ennemi (IFF) pour l'avion de chasse Gripen E de Saab.

Orolia fabriquera des composants destinés au système de navigation européen du satellite Galileo. Galileo devra faire concurrence au système nord-américain GPS dans un proche avenir. A l'heure actuelle, quatre prototypes et deux satellites de test sont en orbite, avec neuf horloges atomiques de l'entreprise neuchâteloise Orolia à bord. Selex ES, un fabricant global d'électronique, y compris celle destinée aux applications dans l'espace, a mandaté Orolia pour une nouvelle série de 16 horloges atomiques. Celles-ci sont utilisées pour synchroniser les signaux de navigation des satellites. Si le gouvernement helvétique procède à l'achat de 22 Gripen E, Saab est obligé de générer de la coopération industrielle en Suisse à hauteur de CHF 2,2 milliards.

Le constructeur peut générer ces affaires directement ou demander à d'autres entreprises faisant partie de son réseau de le faire, comme dans le cas présent."Selex ES travaille selon une approche 'balanced scorecard' dans la sélection de ses fournisseurs. Les fournisseurs potentiels sont évalués selon une série de critères, dont le prix et la performance passée. Le choix d'Orolia s'est fait grâce à ses scores élevés dans plusieurs domaines" explique Pascal Rochat, directeur général d'Orolia Switzerland SA. Orolia Switzerland compte actuellement quelque 75 collaborateurs. Ses composants pour horloges atomiques sont vendus sous la marque "Spectratime". Le nouveau contrat vient en continuation d'un contrat préalable de 14 satellites (28 unités). Orolia a été sélectionnée par ESA (European Space Agency) et par la chaîne contractuelle de Galileo en tant que fournisseur exclusif et unique d'horloges atomiques en Europe, et que leader mondial dans les horloges atomiques adaptées à l'espace.
Pascal Kümmerling

Recommandation CRDC : si vous voulez vraiment apprendre quelque chose sur le milieu de l'aviation et l'état du développement du Gripen, visitez  le blog de Pascal