Vos dons sont les bienvenus !
CH20 0076 7000 T031 3088 3
lundi 3 février 2014

3.2.14
Que l'on soit pour où non le service obligatoire, pour ou non le Gripen, pour ou contre l'Armée Suisse, je me considère comme relativement ouvert à la discussion. Mais lorsque l'on vient me dire que l'argent attribué à l'Armée pourrait être mieux distribué, et surtout dans le domaine social, alors je me dois de dire non, non et non.

Pourquoi ? Parce que le budget pour le social en Suisse ne fait que de croître. Je ne dis pas là que c'est mal, mais regardons simplement les faits.

De 1990 à aujourd'hui, le budget de la Confédération a doublé, passant de 31.616 milliards de CHF à 62.188. Celui du social de 6.954 mia CHF à 17.060 (presque triplé). Mais celui (global) de la sécurité n'a ni stagné ni encore moins augmenté, il a diminué, passant de 6.407 mia CHF à 5.444.

Le budget de l'armée diminue alors que le budget du social triple
Source : bfs.admin.ch

Alors le slogan "l'Armée coûte trop cher",... ça commence à bien faire!

Si j'ai décidé de faire partie du CRDC, c'est surtout parce que le mot "crédible" me tient à cœur. Et pour moi, la crédibilité a un prix. Ainsi, en regardant ce tableau, j'en arrive même à me poser la question différemment : comment l'armée suisse réussit-elle à fournir un tel niveau de prestation alors que dans les faits son budget diminue chaque année ? Faire autant avec si peu, je ne peux qu'être admiratif !

CRDC / J. Signori