Vos dons sont les bienvenus !
CH20 0076 7000 T031 3088 3
dimanche 27 avril 2014

27.4.14
Mesdames,

Ainsi que vous le savez certainement, nous sommes appelées à voter le 18 mai prochain, entre autres sur l’acquisition de 22 avions de combat du type «Saab Gripen E». De nombreux faux bruits courent à propos de cet objet et ont provoqué bien des incertitudes. En conséquence, le risque que nombre de femmes s’abstiendront de voter est grand. Cela serait fatal. Car il en va de bien plus que du simple achat de ces avions. La présente lettre contient des informations fondamentales propres à vous éclairer objectivement à ce sujet. Aussi je vous prie de la lire attentivement et de la communiquer à toutes vos connaissances, femmes et hommes, aux membres de votre famille et à vos amies et amis. Toutes ces personnes seront ensuite en mesure de se forger leur propre opinion sur une base objective. Je vous remercie sincèrement de votre collaboration visant à assurer une opinion objective.

Situation actuelle

Nous avons la chance de pouvoir vivre dans un pays stable et indépendant qui nous offre aussi des prestations sociales uniques au monde. Cette situation doit se poursuivre. Avec le scrutin du 18 mai 2014, il n’en va pas moins de la pérennité de la sécurité de notre pays, de nos enfants et de l’ensemble de la population. Il en va aussi du maintien de notre armée de milice ancrée dans la Constitution fédérale, armée qui a de tout temps fait ses preuves. Il est démontré qu’une armée de l’air efficace est indispensable. Elle représente le «toit sur la tête» de l’armée et ainsi de la Suisse dont on ne saurait se passer.

L’armée ne peut continuer de poursuivre la mission qui lui est conférée par la Constitution fédérale que si notre flotte d’avions est renouvelée aujourd’hui. A cet égard, l’acquisition de 22 «Gripen» est obligatoire à tous points de vue. Cet achat ne signifie pas une charge financière massive comme les adversaires le prétendent, mais les coûts de la sécurité future de notre espace aérien, lesquels, comparativement à d’autres dépenses de l’Etat, sont restreints. Par exemple, la Confédération paie chaque année environ trois milliards de francs pour l’aide au développement, alors que le coût budgétisé de l’achat des «Gripen» se monte à 300 millions de francs par année, montant qui sera pris sur le budget ordinaire de l’armée. Aucun autre département ne devra réduire son budget à cause de cet achat!

Vous trouverez dans la brochure «Réalités et dessous de l’acquisition des Gripen» de plus amples informations sur cet objet du scrutin. Cette brochure présente de manière concise et facilement compréhensible en page 15 les facteurs les plus importants de l’acquisition des «Gripen». Nous vous appelons, en votre qualité de citoyenne active, à prendre le temps de vous informer! Pour d’autres renseignements à ce sujet, veuillez consulter le site internet www.eikos.ch (en allemand).

Par ailleurs, de nombreuses manifestations d’information et de discussion se déroulent sur ce thème dans toute la Suisse. J’ai constaté que, malheureusement, peu de femmes y participaient. Cela ne devrait pas être le cas à une époque marquée par l’égalité entre femmes et hommes! Je vous invite à prendre part à de telles manifestations! Posez des questions! Exprimez votre opinion! Donnez une voix aux femmes!

Consultez la liste des manifestations. Qui sait, nous aurons peut-être l’occasion de faire connaissance lors de l’une de celles-ci?
Avec mes salutations les meilleures

Inge Schütz, entrepreneur
Lic. Oec. HHS
Case postale 594, 8037 Zürich
frauenstimmenjetzt@gmail.com
Tél. 044 559 09 11