Vos dons sont les bienvenus !
CH20 0076 7000 T031 3088 3
lundi 12 mai 2014

12.5.14
Tout commence déjà avec leur dénomination : "Des libéraux contre le Gripen". Des gens qui se disent libéraux et qui crachent sur des milliards d'affaires compensatoires... C'est un peu comme "Des écologistes contre les énergies renouvelables", non ?

Mais où j'avoue avoir vraiment ri, c'est avec leur page "Officiers contre le Gripen".
Au cas où ils se décideraient à la changer, je vous la reproduit ci-dessous, telle qu'elle a été mise en ligne ce lundi matin 12 mai 2014.

Nous, officiers de l'armée suisse, disons Non à l'acquisition des avions de combat Gripen.

Nous considérons que cela relève de notre responsabilité en tant que citoyens et officiers de nous exprimer sur les questions de politiques de sécurité. Cela d’autant plus lorsqu’une mauvaise décision se profile.

Nous nous positionnons pour une armée puissante, moderne et bien équipée. Les moyens dont dispose l’armée doivent cependant être utilisés de manière optimale pour la Suisse. Avec l’acquisition du Gripen, ce n'est pas le cas, en particulier, pour les raisons suivantes :

• L'acquisition ne repose sur aucune doctrine , ou base conceptuelle, qui serait pourtant une condition préalable impérative pour une décision d’achat de cette importance. Ni l'armée ni le Rapport sur la politique de sécurité n’expliquent en quoi un remplacement de la flotte des Tiger est à l'heure actuelle une priorité.

• Les doutes sur l’aptitude d’intervention du Gripen, que le rapport d’évaluation a soulevé, ne peuvent pas être éludés de façon satisfaisante. En outre, il existe des hauts risques techniques, financiers et dans le temps en ce qui concerne le développement du Gripen.

• L'acquisition lie pendant des décennies des moyens financiers qui manquent ailleurs. Il y a actuellement dans l'armée encore de trop nombreux chantiers ouverts et des lacunes d'équipement qui seraient à prendre en charge avec plus d’urgence.

Nous appelons tous les officiers partageant également ces idées à se joindre à notre comité. Pour cela, écrivez simplement un mail!

cap Roland Fischer, Défense contre avions
maj Daniel Jositsch, Justice militaire
maj Donat Ledergerber, Troupe de la logistique
lt col Paul Huber, Infanterie
lt col Rolf T. Spörri, Cycliste
lt col Dr. Bay Kornel, Sanitaire
cap Urs W.Honegger, Infanterie
of spéc (cap) Patrick Zobrist, SPP A
of spéc Marco Denoth Architecte, ingénieur d'Etat-major 
lt col Felix Egolf,  Navigation aérienne
lt col Paul Huber, Chef de section cp fus III/192.
cap Barbara Kern, Affaires sanitaires
cap Claudio Meisser,  Officier ondi
cap Erwin Haas, Infanterie

J'adore le "Nous voulons une armée puissante, moderne et bien équipée". Et le "remplacement des Tiger n'est pas une priorité". Vouloir du moderne en gardant des avions de la guerre du Vietnam, c'est vraiment génial. Au niveau incohérence, je crois qu'on peut difficilement faire mieux.
Comme leurs autres arguments ont déjà été démontés à maintes reprises par le CRDC, je n'y reviendrai pas.

Quelques mots concernant la crédibilité des signataires. Entre le lieutenant-colonel qui apparaît deux fois, dont une fois comme chef sct, le capitaine qui appartient aux "affaires sanitaires" et un lieutenant-colonel de la "navigation aérienne", il y a à boire et à manger dans cette liste, surtout que "navigation aérienne", j'ai beau chercher, mais cette arme n'existe pas au sein de notre armée. J'aime bien aussi l'ingénieur d'état-major : étonnant, pour un architecte.

Bref, comme le dit l'adage, "le ridicule ne tue pas" ! Mais quand on voit la RTS, le Matin et le 24Heures en faire des articles, on est en droit de se poser des questions.

Alors je me risque à émettre deux hypothèses :

  1. soit les opposants au Gripen se rendent compte qu'ils n'ont aucun argument valable à avancer et ils se raccrochent à n'importe quoi pour tenter de se donner un peu de crédibilité ;
  2. soit les officiers cités en signature n'existent pas.

Plt J. Signori
Chef sct bat car 14
Officier conscient que pour avoir une armée moderne et crédible, il lui faut du matériel moderne et crédible