dimanche 16 décembre 2012

L’obligation de servir, une réalité incontournable pour la Suisse

Une milice volontaire n’a rassemblé en Allemagne après l’abandon de la conscription obligatoire que 14% des jeunes allemands (service militaire et service civil). Ce % ramené à l’échelle suisse signifierait 4’900 personnes par année soit 5 fois moins qu’aujourd’hui. Toujours en Allemagne, seul 0,5% des effectifs potentiels ont été recrutés pour le service civil volontaire ! Le volontariat est à l’armée ce que la carie est à une dentition saine…

Suite

Ce jeune socialiste qui vexait les soldats

Le conseiller national argovien Cédric Wermuth a expliqué à la tribune lors du débat sur l'armée que le fusil d'assaut n'est que l'ersatz d'un phallus. Les socialistes prennent ces propos avec désinvolture, explique le Blick. Mais la droite est indignée. L'UDC Hans Fehr déclare qu'il n'a jamais entendu une telle somme de bêtises en aussi peu de temps. Le libéral-radical bernois Christian Wasserfallen adopte le mépris pour "quelqu'un qui n'a pas fait un seul jour d'armée". La démocrate-chrétienne lucernoise Ida Glanzmann rappelle qu'il y a aussi des femmes qui font le service militaire...
Suite

jeudi 13 décembre 2012