Vos dons sont les bienvenus !
CH20 0076 7000 T031 3088 3

QUI SOMMES-NOUS?

Origines

Créé pour s’opposer aux initiatives « 40 places d’armes ça suffit » et « Pour une Suisse sans nouveaux avions de combat », le CRDC a aussi combattu en 2001 l’initiative « Economiser dans l’armée et la défense générale – pour davantage de paix et des emplois d’avenir (initiative en faveur d’une redistribution des dépenses) ».

Composition

Le CRDC est une organisation de milice (statuts) qui compte dans ses rangs des patriotes de tous grades et même des personnes qui n’ont pas fait de service, mais qui s’engagent néanmoins sans compter pour la sécurité de notre Pays.

Le CRDC s’articule comme suit :
  • un comité qui l’anime et le fait vivre (groupes de réflexion, développement de matériel d’information, organisation de manifestations, récolte de fonds, synchronisation des efforts en Romandie et avec les organisations faîtières tel que l’AWM / CMEP ou la SSO / SOG
  • une septantaine d’associations militaires, paramilitaires et organisations amies (également issues de l’économie) qui participent librement aux travaux et activités du CRDC. 

Objectifs

Le premier but du CRDC est de faire échouer l’initiative du GSsA qui représente un danger grave pour notre société. Car l’abrogation de l’obligation de servir ne menace pas que l’armée, mais quantité d’autres domaines qui dépendent directement ou indirectement de notre système de milice, un système inégalé et irremplaçable et qui est lui-même un élément constitutif du cœur du « système Suisse » et de son succès.

Mais après ce combat, il y en aura bien d’autres. Le CRDC va donc renforcer et pérenniser son action. Il restera très actif dans le débat sur la politique de sécurité et dans son soutien aux associations militaires, paramilitaires et organisations amies de Suisse romande.

Pour l’avenir de notre Pays et de sa sécurité, il est crucial que les citoyens disposent des moyens pour comprendre le sens et les enjeux de la politique de sécurité. Le CRDC va donc s’engager sur ce chemin du « sens de la défense » et dire NON aux dogmes, exagérations rhétoriques et mensonges de toutes sortes !

Méthode

« Romandité » : comme son nom l’indique, le CRDC est romand. Certes, les vaudois sont nombreux dans le comité, mais il appartient aux bonnes volontés des autres cantons de s’engager et de rétablir les équilibres. Rejoignez-nous !

« Subsidiarité » : le CRDC n’est pas là pour s’imposer ou se substituer au travail des différentes associations. Il souhaite simplement mettre activement ses forces, ses compétences et sa dynamique aux services des autres associations pour renforcer leurs actions dans les débats complexes autour de la politique de sécurité.

« Coordination » : le CRDC est une plateforme, un « think tank » qui offre des services aux associations existantes ; il contribue à ce que les avis et les actions des associations romandes gagnent en force, en cohérence et en visibilité.